Les pensées

On aborde encore une fois un vaste sujet. Je pense qu’aujourd’hui nous savons tous à quel point nos pensées et notre mental influent sur notre corps et notre vie. Pour autant, il nous est tellement difficile d’arriver à clarifier notre mental et à modifier nos schémas de pensées.


Moi la première, c’est un travail quotidien, et d’ailleurs un sujet sur lequel, en plus d’un travail personnel d’apaisement du mental, je suis allée chercher de l’aide extérieure parce que je me sentais prisonnière de certains de mes schémas de pensée, certaines de mes croyances. Ce travail est LOINNNNN d’être terminé, mais je ressens déjà les bienfaits libérateurs de faire comme un reboot de mon disque dur (ce n’est pas aussi simple que ça mais c’est l’idée).


Pour moi, il y a deux choses à prendre en compte lorsque l’on parle de notre mental :


- Nos pensées se transforment en hormones dans notre corps ; ce qui veut dire que plus on a de pensées négatives, plus on créer de récepteurs pour ce type de d’hormones et plus il devient alors facile d’entrer dans un cercle vicieux. Qui peut se transformer en cercle vertueux à partir du moment où nous mettons plus de conscience dans nos pensées et arrivons à être dans la joie.


- Nos pensées façonnent le monde qui nous entoure ; c’est ce que l’on appelle la loi d’attraction et c’est quelque chose qui me parle énormément. On attire ce que l’on projette. D’ailleurs, cela a déjà dû vous arriver, lorsque vous avez une idée en tête et qu’elle vous obsède, en général, tout autour de vous s’aligne pour qu’elle se mette en place (tout le monde se met à parler de ça, les opportunités arrivent…). Et cette loi de l’attraction n’est pas seulement valable pour le monde extérieur mais aussi pour notre monde intérieur, nos peurs de maladies se transforment en maladies, notre obsession pour notre poids se transforme en incapacité à en perdre, tout comme notre bonheur se lit sur notre visage aussi (parce qu’il transforme véritablement notre visage !).


Tout comme manger certains aliments qui nous encrassent, trop de pensées négatives, contre-productives, de comparaison, de jugement, de haine, dévalorisantes, … sont également polluantes ! Alors c’est parti pour la detox mentale ? Dans les prochains posts, nous verrons ensemble quelques outils pour y arriver !


Outils pour apaiser notre mental :


Certaines personnes ont plus de facilité à faire le vide dans leur esprit, pour d’autres, c’est quasi mission impossible, alors voilà quelques pistes pour ceux qui comme moi, on besoin d’un petit coup de main pour y arriver.


Le Mouvement


Tout ce qui nous ramène dans notre corps, nous permet en général de vider notre esprit. Et plus nous sommes dans l’effort et que notre esprit est entièrement concentré sur l’activité que nous sommes en train de faire, plus nous lâchons prise au niveau du mental.


On parle beaucoup de yoga parce que dans l’effort conscient qu’il demande et dans la difficulté parfois que l’on ressent dans certaines positions, notre mental est absorbé à 100% par ce que nous faisons et cela devient méditatif.


Mais bien d’autres activités nous permettent d’atteindre cet état, à partir du moment où l’on y met la même conscience (et c’est parfois moins le cas) :

La danse peut être une vraie voie de relâchement du mental et d’ouverture de la conscience lorsque l’on arrive à danser sans peur du jugement des autres et simplement dans le ressenti de la musique et de notre corps.

Mais tous les autres sports peuvent l’être aussi (je parle de la danse car je la pratique mais je sais à quel point on peut tout oublier le temps d’un match de tennis, le temps d’un footing si l’on se pousse à fond, lorsque l’on porte des poids, …


N’oublions pas que le muscle est le contrepoids du nerf !


La Relaxation


C’est l’un des outils les plus évident pour apaiser notre mental mais c’est, avec la méditation, aussi l’un des plus exigent. Il implique d’arriver à ne se concentrer que sur son corps ou sur une image mentale que l’on se projette. Bien sûr, dans les débuts (et même après), il arrive que notre esprit vagabonde, mais c’est un outil excellent pour muscler son esprit et l’habituer à se pas tourner comme un moulin.


Il y a une multitude de façon de pratiquer la relaxation et à chacun de trouver celle qui lui convient bien sûr. Personnellement, j’affectionne beaucoup la sophrologie (que je pratique en plus avec les femmes enceintes) et la relaxation axée sur le corps. A vous de tester et de voir ce qui vous plait le plus !


La Méditation


C’est une branche de la relaxation et celle-là me donne du fil à retordre !! Et pourtant, on peut être dans un état méditatif autrement qu’en tailleur, les yeux fermés ! Lire, danser, écrire, chanter, toucher, … sont autant de manière d’être en méditation, à condition que nous effectuons ses taches dans un état de concentration intense et sans qu’aucunes autres pensées viennent nous polluer. Et ça m’arrive de lire 4 pages d’un livre et de me rendre compte que je n’ai pas imprimer un seul mot dans mon esprit parce que je pensais à autre chose !


Encore une fois, certaines personnes seront très à l’aise de méditer de façon « traditionnelle », assis, à faire le vide dans son esprit ou à se concentrer sur ses ressentis. Pour le moment, je ne fais pas partie de ces gens-là mais j’y travaille et ça viendra peut-être un jour, avec beaucoup beaucoup d’entrainement.




L’eau


On y revient toujours ! Nous l’avons beaucoup abordé donc je ne m’étalerai pas, mais il n’y a rien de plus apaisant après une journée stressante qu’un bon bain chaud : qui vide l’esprit par la détente qu’il nous apporte mais également du simple fait de faire circuler le sang et de drainer notre cerveau.


Le Toucher


Il existe des gens bizarres qui n’aiment pas les massages ! Ahah, bon cela vous regarde mais être masser fait partie des plus grands plaisirs de la vie pour moi ! Et si vous avez la capacité d’être réellement connecté à votre peau pendant toute la durée de votre massage, alors vous aurez vraiment cet apaisement du mental. Le toucher nous permet de concentrer notre esprit sur le ressenti et non pas sur les suppositions, les pensées. On ouvre nos sens et on lâche le reste !


Cela peut fonctionner avec toutes les thérapies manuelles, avec l’automassage, mais aussi avec les marches en nature où l’on prend le temps de ressentir ce qui se passe sous notre plante des pieds, la sensation de l’écorce d’un arbre sous nos doigts, du soleil ou du froid sur notre visage, et où l’on peut ouvrir tous nos sens : écouter les bruits des oiseaux, des grillons, regarder les couleurs vibrantes qui nous entourent, sentir l’odeur de la nature qui nous entoure …


Faire l’amour


C’est toujours un petit sujet tabou mais je pense qu’on est tous d’accords pour dire que faire l’amour (dans de bonnes conditions et avec une réelle connexion à notre partenaire que ce soit celui d’une vie ou celui d’une soirée) vide le cerveau. En général, on oublie la liste des courses (enfin j’espère !), le programme du lendemain, le stress du boulot, … C’est finalement une façon de méditer : y-a-t-il beaucoup d’autres moments où l’on sent tous nos sens aussi alertes ?


Vivre dans l’instant présent


C’est presque un résumé des autres techniques. Cet état méditatif de présence à ses sens peut se retrouver dans chacun de nos gestes, dans chaque moment de notre vie. Lors d’un bon diner entre copains où on rigole jusqu’à n’en plus pouvoir est en fait l’un des moyens les plus efficace pour apaiser et vider notre mental. Tout comme peut l’être de faire la vaisselle si on la fait en pensant réellement à ce que l’on est en train de faire !


Beaucoup d’instants de nos vies sont vécus de manière automatique mais il est toujours temps d’amener de la conscience dans nos actes, aussi minimes qu’ils soient. Il est impossible d’avoir peur pour un entretien, d’être stressés par un emploi du temps trop chargé, ou d’être dans des idées fixes malsaines (comparaison aux autres, jalousie, haine, jugement,…) lorsque l’on est a 100% dans ce que l’on fait !