©2019 by Mathilde Bjarnason.

Cycles

Règles

Contraception

 

Post-partum

 

Fertilité

Endométriose

Fibrômes

Syndrôme des ovaires polykystiques 

 

Grossesse

 

Ménopause

Règles, cycles, contraception

J’ai des règles extrêmement douloureuses depuis l’adolescence ainsi que d’autres symptômes hormonaux comme de l’acné, de la rétention d’eau et des sautes d’humeur atroces à l’approche de mes règles, j’ai vu une gynécologue qui m’a dit qu’a part la pilule il n’y avait rien à faire, j’aimerais une approche plus naturelle, en proposez vous ?

En consultation, nous travaillons pour rétablir un équilibre global du corps, et en particulier du système hormonal. Nous ne travaillerons qu’avec des techniques et des outils naturels qui sont très efficaces si vous les pratiquez de manière régulière. La nature peut faire des miracles mais cela demande un peu plus de travail personnel que de prendre la pilule mais si vous êtes motivée, je suis confiante que nous trouverons les solutions qui vous permettront de rééquilibrer votre système hormonal et tous les symptômes qui peuvent en découler.

Je suis sous pilule pour ma contraception mais j’aimerais arrêter de prendre des hormones de synthèse, pourrions nous discuter des alternatives naturelles de contraception ?

Bien sûr ! Tout d’abord, il est important de connaître comment fonctionne son corps, quels signes il nous envoie et comment les interpréter. Aujourd’hui, à l’école, nous apprenons plus de choses sur le corps des animaux que sur le notre, il est grand temps de reprendre notre puissance et de comprendre comment NOUS fonctionnons. Et une fois que nous l’aurons compris, trouver une contraception qui nous correspond sera bien plus facile - nous pourrons en discuter également et je vous proposerai plusieurs alternatives sans hormones de synthèse.

Fertilité

J’essaye depuis longtemps de tomber enceinte mais je n’y arrive pas. J’ai déjà consulté un médecin et nous allons entreprendre des procédures de FIV, pouvons nous travailler en parallèle ?

Une grossesse qui se fait attendre est toujours difficile sur le moral. Mais lorsque nous passons aux procédures de la FIV, cela devient lourd aussi pour le corps : nous devons gérer beaucoup d’hormones de synthèse, des séjours à l’hôpital, du stress, souvent des déplacements… Travailler en parallèle d’une FIV sera plus que bénéfique pour vous en terme de santé et de vitalité mais également pour votre mari - avoir un support supplémentaire dans ces moments là n’est jamais de trop. Cela sera également un vrai plus pour la réussite de votre FIV : lorsque votre corps est en bon équilibre, lorsqu’un sang propre arrive à votre utérus et que le drainage se fait de manière optimal, lorsque vos hormones sont de bonne qualité et circulent plus facilement, le corps est plus apte à accueillir cette procédure et à maintenir une grossesse débutante.  

Je n’arrive pas à tomber enceinte, nous avons tout essayer, y a t-il un intérêt à faire un travail avec vous ?

Parfois, il y a de vrais blocages physiques à une grossesse : des trompes bouchées, une opération sur l’utérus qui l’a endommagé, une ménopause installée ou une vraie stérilité chez l’homme. Dans ces cas là, je ne pourrais pas vous aider.

Cependant, si votre problème est autre et que les discours que vous avez entendu sont de l’ordre de : vous êtes trop vieille (mais sans ménopause), votre vagin est trop acide, vous avez de l’endométriose ou des ovaires poly kystiques (voir questions plus loin), vos cycles sont trop longs, vos cycles sont trop courts, c’est dans votre tête,… Alors, nous pouvons agir. Je ne pourrais jamais vous garantir une grossesse mais je peux vous assurer que nous mettrons tout en place pour que vous puissiez y arriver. Si votre partenaire et vous êtes motivés, car c’est un travail à faire à deux idéalement, nous trouverons des solutions naturelles adaptées à votre situation. 

Grossesse

 

Je suis enceinte et tout se passe bien, y a t-il un intérêt à venir vous voir ?

Si vous êtes enceinte, que tout se passe bien mais que vous êtes sur ce site, alors vous vous posez peut être des questions générales sur la grossesse : quelle est l’alimentation optimale pour le développement de mon bébé ? Faut il se supplémenter et si oui avec quoi ? Quelle activité sportive pourrait me maintenir en forme jusqu’au bout ? Quel est l’intérêt d’accoucher sans péridurale ? Et comment y parvenir ? Comment se préparer pour l’après accouchement ? … Toutes ses questions (et bien d’autres encore) ont des réponses et nous pourrons en discuter ensemble avec grand plaisir si cela vous intéresse.

Je n’ai jamais fait de Yoga, est-ce que je peux commencer enceinte ?

Bien sûr ! L’avantage du Yoga prénatal Birthlight Yoga ® c’est qu’il est vraiment accessible à tout le monde : les mouvements sont faciles mais extrêmement efficaces pour permettre à la grossesse et à l’accouchement de se passer le mieux possible, autant pour vous que pour votre bébé. 

 

A partir de quand est-ce que je peux commencer le Yoga enceinte ?

Idéalement, le Yoga prénatal commence à partir de 14 SA. On peut commencer avant mais certaines postures et certains exercices sont déconseillés avant le 3ème mois de grossesse comme le travail sur le plancher pelvien par exemple. Si vous voulez commencer plus tôt, nous pouvons voir ensemble quels mouvements peuvent déjà vous faire du bien et vous pouvez regarder sur ma chaine Youtube, j’aurais bientôt une vidéo spéciale dédiée au 1er trimestre.

Je suis enceinte de 7 mois et je souffre de douleurs aux dos, est-ce que je peux faire du Yoga ? Est-ce que ça peut aggraver la situation ?

Le Yoga prénatal peut être totalement adapté à des douleurs de dos et pourra même les diminuer s’il est pratiqué correctement. Lors des séances, nous verrons tous les mouvements qui pourront vous soulager et plus vous les pratiquerez, plus vous verrez de résultats. Si vous allez à un cours de Yoga prénatal collectif, avec moi ou un autre professeur, n’oubliez pas de le préciser afin que nous puissions adapter ensemble, en fonction de vos possibilités et de vos douleurs, chaque posture.

Pour des douleurs au dos, cela pourrait être utile de combiner le Yoga à l’ostéopathie, et même à la naturopathie, afin de mieux comprendre pourquoi ces douleurs arrivent et comment nous pouvons aider votre corps à aller mieux.

Post-partum

J’ai déjà 2 enfants et je viens d’accoucher de mon 3ème, j’aimerais faire attention à mon alimentation car j’allaite mais je n’ai aucun temps pour cuisiner, est-ce que nous pourrions voir ensemble comment faire ?

Bien sûr ! Jongler entre les grands, l’allaitement, faire la cuisine, prendre soin de soi, avoir du temps pour son couple, la reprise du travail parfois, les nuits blanches… Il est difficile de tout gérer, de rester calme pendant les crises, d’être douchée et coiffée avant 11h du matin (voir avant de se recoucher) et surtout, de préparer des repas à la fois bons et sains que les enfants vont manger, qui va vous permettre d’avoir un allaitement de bonne qualité et qui vous permettra surtout d’être assez en forme pour arriver à terminer votre journée sans (trop) de coups de barre. C’est un grand plaisir pour moi de pouvoir vous aider à soulager au moins une partie de votre journée en vous expliquant l’alimentation idéale pour toute votre famille : pas un régime alimentaire inatteignable que vous suivrez 2 semaines mais une hygiène de vie globale adaptée à vos habitudes et à votre rythme, que vous pourrez mettre en place directement et quelques recettes faciles et surtout très rapides à réaliser avec peu d’ingrédients. Nous parlerons alimentation mais nous verrons aussi quelques outils faciles à mettre en œuvre pour que vous puissiez suivre toute votre tribu sans vous effondrer à 17h30.

Endométriose, fibrômes, syndrôme des ovaires polykystiques

Tous les médecins que j’ai vu me disent qu’il n’y a rien à faire pour ma pathologie à part me mettre sous pilule ou une opération chirurgicale, y a t-il des moyens naturels de gérer ces pathologies ?

Ces pathologies sont souvent le reflet d’un déséquilibre du système hormonal et du petit bassin. Ce sont deux problèmes qui ont des solutions naturelles. D’expérience, lorsque nous permettons au corps de retrouver son équilibre, souvent en utilisant la naturopathie et localement l’ostéopathie et les automassages, nous obtenons d’incroyables résultats sur ces pathologies qui ne sont, selon moi, pas irréversibles. En revanche, il est important de comprendre que de tels résultats ne peuvent être obtenus que grâce à une régularité dans l’application des outils que nous verrons ensemble. Lorsque nous redonnons sa puissance au corps, il règle de lui même ses problèmes, il faut seulement lui en donner les moyens et plus la pathologie est lourde et installée depuis longtemps, plus le traitement sera exigent, long et parfois contraignant. 

Ménopause

Je suis en pré-ménopause extrêmement précoce avec beaucoup de symptômes, y a t-il quelque chose à faire de naturel pour gérer ces inconforts, voir faire régresser une pré-ménopause précoce ?

La réponse à cette question ne pourra pas être noire ou blanche. Nous avons des outils pour aider à gérer les symptômes de la ménopause. Nous avons des outils pour rééquilibrer le système hormonal. Si nous agissons vite, dès les premiers symptômes, parfois une régression peut se faire, mais parfois, le corps n’a pas d’autres solutions que cette ménopause précoce et même un rééquilibrage ne pourra pas permettre à vos cycles de revenir. En revanche, nous pourrons toujours trouver des solutions ensemble pour diminuer voir supprimer vos symptômes désagréables.

Je suis sous traitement hormonal substitutif pour de gros symptômes de ménopause, est ce que nous pourrions faire une séance pour trouver des alternatives naturelles à mes médicaments ?

Lors d’une séance, nous pourrons voir ensemble, et de manière personnalisée, pourquoi vous souffrez de ces symptômes et quels moyens naturels nous pourrions mettre en place pour vous aider à diminuer ou supprimer ces symptômes. SI vous êtes motivées et appliquez de manière régulière cette nouvelle hygiène de vie, je suis sure que nous pourrons agir sur votre système hormonal et l’aider à retrouver son équilibre dans cette transition. En revanche, je ne pourrais pas voir avec vous pour supprimer votre traitement médicamenteux car cela n’est pas mon métier et je vous conseillerai toujours de voir avec votre médecin pour évaluer cette possibilité.